Zelda Twilight Princess


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et ça tourne mal.

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaara
Gerudo-Hylienne


Féminin Nombre de messages : 116
Localisation : ici et là
Rang : Courtisane
Race : Mi-Gerudo Mi-Hylienne
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Ami(s) :Ennemi(s) :
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Arme(s):
Rubis:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Et ça tourne mal.   Lun 20 Déc 2010 - 15:44

    La neige tombait à gros flocon ce soir là, la citadelle était entièrement blanche et puis c'était une période de fête, les Hyliens avaient leurs Noël à eux, aussi un grand sapin avait était coupé et installer au coeur de la place du marché, c'était vraiment sublime mais ça ne changeait rien au fait qu'il faisait horriblement froid. Talise descendit à pas de loup l'escalier qui menait à la taverne, son visage était dissimulé sous un capuchon violet qui appartenait à une longue cape, elle était décorée de broderies dorées. Talise toqua deux fois à la porte avant d'entrer. Quelque regard s'étaient tournés vers elle et étaient aussi tôt repartit vers deux hommes qui semblait se disputer sans trop de violence, après avoir mieux regarder il s'agissait d'une Hylien qui cherchait des noises à un Zora. Rien d'important. Talise se débarrassa de sa cape en la jetant sur un tabouret avant d'aller s'y asseoir, pas étonnant qu'elle ait froid, la demoiselle était vêtue comme dans le désert, bien qu'en cette période le désert lui même était froid.

    - Ce sera quoi?

    - Un bouteille de ton alcool le plus fort, rajoute ça sur ma note je te paierais plus tard.

    - Pas de problème Talise.

    Car Talise était comme on pouvait appeler une habituée du coin. Talme lui posa la bouteille sur le comptoir et lui proposa un verre qu'elle refusa, parce que l'alcool c'est meilleurs à la bouteille. Elle observa attentivement les personnes présentes dans la pièce, toute semblait avoir déjà bien bu pour se réchauffer de l'hiver et la tension montait doucement, une bagarre de temps en temps ça ne fait pas de mal... Ou pas.

    - Dis Telma, tu pense qu'il reste combien de temps avant que l'ambiance chauffe ici?

    - Peu de temps, c'est de plus en plus fréquent par des temps comme ça. Si ça tourne mal tu pourra essayer de ne blesser personne gravement cette fois? Je n'aimerais pas avoir à te couvrir une fois encore quand les gardes arriveront.

    - T'inquiète pas.

    Talise ouvrit d'un geste bref sa charmante bouteille d'alcool, et but d'une traite le quart de son contenu, ça brûlait la gorge mais qu'est ce que c'était bon. La tête lui en tournait. Un bruit de craquement la fit se retourner vers le fond de la salle. Le Zora en avait eu marre semblait-il et avait casse sa chope de bière sur la crâne de l'Hylien qui se roulait par terre en hurlant. Et voilà ça commence. Elle vida le reste de sa bouteille d'un coup. Ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle devienne complètement abrutie.

    - Tu es stupide Talise, tu ne va rien gagner à te mettre dans un tel état.

    Les paroles de la tavernière ne signifiais plus rien pour Talise, elle se leva d'un bond et enjamba l'hylien u sol qui essaya de lui attraper la jambe.

    - Ah! Immonde chose rampante lâche ma gambette veux tu?

    Elle lui administra un bon coup de pied dans la mâchoire, il hurla de douleur et se releva directement, il vraiment très grand en fait. Ah c'était la guerre maintenant. Talise avait réussit une fois de plus déclencher une bagarre général.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malya Roustland

avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Localisation : En Hyrule
Rang : Aile de la Nuit
Race : Hylienne d'origine
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Ami(s) :.....Ennemi(s) :.....
Date d'inscription : 01/09/2009

Feuille de personnage
Arme(s): autres...
Rubis:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Mer 22 Déc 2010 - 20:38

-Brrr.... Allez Malya, dis toi qu'il fait chaud. Il fait chaud, il fait chaud, il fait, il fait très très chaud. Mais bordel, il GÈLE !

Ainsi parlait Malya Roustland alors qu'elle marchait dans les rues de la citadelle d'Hyrule. Vêtue, comme d'habitude, en tout et pour tous de son armure légère en cuir élimé, elle se plaignait d'avoir froid alors qu'il neigeait à gros flocons.
Bon, ceci dis ce n'était pas entièrement de sa faute si elle si pauvrement habillé, elle n'avait pas le moindre sous vaillant en poche, d'autant plus qu'elle n'avait pas de poche, et n'avait donc pu s'offrir de vêtements plus chaud. Et plus convenable.
De plus la rumeur s'était répandue en Hyrule qu'une jeune et jolie jeune femme très dénudée s'amusait à voler les bourses de ceux qui tombaient dans son piège de séductrice en manque. Hommes comme femmes. Et comme elle avait dépensé le contenu de son dernier larcin, après avoir proprement assommé son possesseur initial, afin de se sustenter quelque peu, elle se retrouvait finalement à moitié nue dans la neige.
Toujours râlant contre la température hivernale, les Ailes de la Nuit s'approchaient peu à peu d'une bâtisse d'où s'échappait conversations animées, lumière attirante et fumets appétissants. La taverne de Telma.
L'hylienne en ouvrit la porte le plus discrètement possible, dans l'espoir que personne ne la remarque ce qui lui permettrait éventuellement de dérober quelques menus rubis et resta interdite devant l'encadrement, la bouche grande ouverte. Une bouche qui forma rapidement un joli sourire un rien sadique qui lui faisait trois fois le tour du visage

-Chic ! Une bagarre ! Ca, ça va me réchauffer tiens !

Et sans plus de commentaire elle se jeta dans la mêlée.
Son premier adversaire, un homme d'une quarantaine d'année qui avait un oeil poché et une lèvre ensanglantée, marqua un temps d'hésitation devant la tenue de la jeune femme. Un temps d'hésitation qu'il regretta bien vite. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Malya l'envoya au tapis, non sans le soulager au passage de sa bourse.
Elle en était au énième adversaire et le vide se faisait lentement autour d'elle lorsqu'elle aperçut une autre femmen au cheveux flamboyant et au faciès plaisant, qui combattait trois homme à la fois. Elle paraissait sérieusement éméchée mais se défendait néanmoins avec efficacité. Cependant Malya, se précipita quand même, prenant appui sur une table sur laquelle se tenait un homme avachi et se propulsant au travers de la salle en une seule détente, atterrissant sur le dos d'un des agresseurs.
Celui-ci s'écroula sous le poids de l'ex-pirate qui amortit la chute en exécutant une roulade et se redressa juste au côté de la jeune femme qui combattait à présent deux adversaires.

-Salut, j'peux t'aider soeurette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaara
Gerudo-Hylienne


Féminin Nombre de messages : 116
Localisation : ici et là
Rang : Courtisane
Race : Mi-Gerudo Mi-Hylienne
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Ami(s) :Ennemi(s) :
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Arme(s):
Rubis:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Mer 22 Déc 2010 - 21:39

    Les coup et les gémissements de douleurs pleuvaient dans la joyeuse taverne de Telma, c'était un joyeux bordel mais ça réchauffais le coeur de la Gerudo qui adorait administrer de bonne raclés à ces messieurs si machos et, il fallait l'avouer, très bêtes parfois. La porte avait due s'ouvrir car une rafale de vent glacé vint refroidir quelque peu les ardeurs de Talise, elle cru apercevoir voir une silhouette féminine s'élancer dans la bagarre des débauchés. Bref ce n'était pas important, de plus l'un de ses rustre alcoolisé arrivait vers elle, le regard de la jeune femme fut attiré par la bourse qu'il avait à sa ceinture, intéressant. Au lieu de enfoncer son poing dans la face comme prévu elle l'attira vers elle en douceur et l'embrasse fougueusement pour le distraire et le surprendre deux seconde suffisaient largement à lui décrocher sa bourse pleine de beaux rubis brillants, elle se débarrassa de lui en lui assenant un bon coup de pieds dans les parties sensibles et là elle se rendit compte qu'il y en avait trois contre elle. Injuste. Peu importe elle avait déjà eu affaire à plus de trois stalfos en même temps et ce n'était pas trois Hyliens complètement cuit qui allait l'arrêtée. Elle vit une ombre filée sur l'un de ses adversaire qui s'écroula avec fracas contre le planché, c'était une très belle jeune femme au moins aussi vêtue qu'elle, une Gerudo? à regarder de plus près non, c'était une Hylienne. Mais de toute façon les femmes valent mieux que les hommes. Elle l'avait appelée soeurette, originale venant d'une race différente mais toujours agréable à entendre.

    - Pas de refus et puis on vaincra ces montres plus facilem... heu ces Hyliens plus simplement à deux.

    A ne pas oublier que Talise avait bien bu aussi. Et qu'elle avait du mal à différencier cette bagarre d'un affrontement contre de vrais ennemis.
    Bref, elle se mit en garde et d'un mouvement fluide et félin elle s'élança vers une table pour prendre appuis et atterrir sur les épaule de l'un des Hyliens, étrangement séduisant d'ailleurs mais ça ne l'empêcha pas de lui griffer le crâne en imitant un chat et en lui frappant le torse avec ses jambes.

    - Niaaah! Vas-y tourne tourne, Ah ah! on dirait un chien qui essaye de se mordre la queue. Bref que tu a l'air débile!


    De façon très peu sensuelle cette fois elle retomba sur la sol sans oublier de lui mordre l'oreille au passage. Elle imita un chat qui feule et s'élança ne nouveau vers lui, il s'écroula sur le sol lourdement et grogna, elle était assise sur son ventre et elle le gifla sans aucune retenue.

    - Ah tu fais moins le malin maintenant hein? Oh mais que va dire ton papa quand tu va lui dire que tu t'es fais dominé par une fille? Ouh ouh, faible que tu es.

    Elle lui assena le coup final avec un gros coup de boule. Très . . . féminin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quency Gathamaure

avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Localisation : Partout
Rang : Menestrel itinerant
Race : Hylien
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Ami(s) :Ennemi(s) :
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Arme(s): autres...
Rubis:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Mer 22 Déc 2010 - 23:48

Y'a des gens qui disent que la neige c'est beau. C'est vrais la neige peut être belle, en particulier quand on se trouve devant une cheminée assis dans un bon fauteuil recouvert par une épaisse couverture et une bière à la mains.

Le seul soucis de Quency c'est qu'il n'était ni devant une cheminée, ni sous une chaude couverture, et encore moins avec une bière à la mains.

- Jambon-beurre ? La prochaine fois empêche moi de sortir s'il te plait...

Jambon-Beurre, équidé fort intelligent, parfois trop, était lui très à son aise sous son tapis de selle, et le fait de voir son maître trembler de froid sous sa fine cape avait le dons de l’amuser. Cependant cela faisait plus de deux jours que Quency, Thobby et lui voyageait à travers Hyrule et une petite pause aurait été la bienvenue. C'est donc de son propre chef, et non sur l'ordre de son maître, que le cheval se dirigeât vers ce que son amis Thobby avait identifié comme une taverne.

Thobby lui, est un gros chiens qui peut paraître un peut simplet mais qui se révéle diablement rusé.

Or donc, c'est quelque minutes plus tard, que le pauvre ménèstrel se rerouvat planté devant la porte de la taverne en pleins débat avec ses deux charmantes bêtes:

- Vous êtes au courrant que j'ai pas un rond ?

- Wouf !

- Vous vous en contrefichez ?

- Wouf !

- Bon bein, Jambon-Beurre je te laisse à l'écurie, tâche de te trouver un box vide et surtout n'attrape pas froid.

C'est sur cette dernière recommandation que Quency et son chien entrèrent dans la taverne. Alors que le ménestrel refermait la porte en évitant un tabouret volant, Thobby, qui avait depuis longtemps flairé la bagard, lançât un jappement joyeux, avant de se jeter dans la mêlée pour grappiller ce qui restait dans les assiettes.

- Ho ? Mais c'est une merveilleuse source d'inspiration que je voit !

Et sur cette dernière tirade, le troubadour sortit son luth et se mit à jouer un air puissant et endiablé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gene
Prince du Crépuscule
avatar

Masculin Nombre de messages : 443
Localisation : Dans ta tête et nulle part ailleurs...
Rang : Ancien Commandant de la Garde Royale Crépusculienne
Race : Crépusculien
Partenaire : Midona <3 <3
Amis et Ennemis : Fiancée: Midona <3
Ami(s) : Erith
Ennemi(s) : Ganondorf, Xanto, Vaati
Date d'inscription : 27/08/2008

Feuille de personnage
Arme(s): Pouvoirs psychique
Rubis:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Dim 26 Déc 2010 - 18:47

    Au milieu de cette bagarre l'on observa alors un trou au milieu de la foule. Alors que celle-ci était rassemblée et presque compacte, il y avait pourtant une zone autour d'un individu spécial qui restait inoccupée. Gene était là. Tenant en respect ses adversaires avec pour seule arme un couteau de combat. Lui qui était venu se reposer après un long voyage, le voici en plein milieu d'un bagarre à laquelle il fut contraint de participer. Il avait déjà assommé trois hyliens et un zora et était paré pour en découdre. Il ne comprenait pas d'où venait cette bagarre, mais il s'en fichait. Au début, il s'était contenté de rester assis, puis lorsqu'on lui jeta une bouteille à la figure, il se décida à y mettre son grain de sel. Il avait renversé sa table et l'avait envoyée sur deux gorons qui allaient s'en prendre à un mojo. Puis il enchaina les coups de poings et ses pouvoirs afin de créer autour de lui cette "zone de sécurité" qu'il conservait et qui tenait ses adversaires à distance.

    Un hylien tenta sa chance, tandis que Gene s'effaça devant lui pour lui assener un coup de coude dans les cotes avant d'enchainer avec un uppercut sous le menton. Il propulsa l'hylien sur d'autres a l'aide de ses pouvoirs psychiques.


    - A qui le tour ?

    Siffla Gene d'un ton provoquant. Deux hyliens se jetèrent sur lui mais le crépusculien invoqua ses pouvoirs pour, les propulser à travers le bar contre le mur d'en face. Personne n'osait l'approcher tant ses pouvoirs semblaient troubler et déranger tout le monde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwarsjdr.forumactif.com/forum.htm
Erith
2nd Princess of Twilight


Féminin Nombre de messages : 141
Localisation : Un peu partout dans Hyrule
Rang : 2ème Princesse du Crépuscule
Race : Ombre
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Soeur : Midona
amis: Gene
Ennemis: Xanto, Ganon est autre créatures du mal
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Arme(s): bâton de magie noire
Rubis:
2099/3000  (2099/3000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Dim 26 Déc 2010 - 21:11

Erith était attablée à une table depuis quelque minutes déjà, un verre de grenadine devant ses bras frêles. Emmitouflée dans une large écharpe, personne ne pouvait la différencier des autres. Bon d'accord la plupart des gens de l'établissement étaient beurré, mais ce n'est pas une raison pour dire qu'ils étaient idiots . C'est vrai, ce n'est pas impossible de rencontrer en alcoolique intelligent ! Ou presque. Non loin d'elle la gérante de l'établissement, une certaines Thelma, venait de servir une jeune fille devant le bar. Ah putain. Elle allait devoir écouter ce que les deux femmes allaient se dire. Erith porta le verre a ses lèvres, songeant à ce qu'elle aurait du faire pour être en paix.

- Dis Telma, tu pense qu'il reste combien de temps avant que l'ambiance chauffe ici?

- Peu de temps, c'est de plus en plus fréquent par des temps comme ça. Si ça tourne mal tu pourra essayer de ne blesser personne gravement cette fois? Je n'aimerais pas avoir à te couvrir une fois encore quand les gardes arriveront.

La plus jeune des filles avait répondu à la première de ne pas s'inquiéter. La soeur de Midona posa son regard orangé sur des personnes qui étaient en passe de se disputer, voir même d'en venir au mains étant donnés qu'ils étaient tous sous l'influence de l'alcool. L'autre gamine aussi, tient. Elle avait fracasser sa chope sur la tête d'un hylien avant de lui sauter dessous. Telma lui avait bien déconseillée de ne pas continuer et de se calmer mais l'autre semblait avoir perdu les pédales. Mais quel monde de fous... Heureusement qu'Erith ne faisait pas partie de ces dégénérés mentaux qui se batte dès qu'ils le peuvent ! La gamine se battait maintenant corps et âme avec les autres et bientôt une dispute qui devait en rester là venait de se transformer en une bagarre générale.

"-Chic ! Une bagarre ! Ca, ça va me réchauffer tiens !"

Erith soupira d'un air las, bien décidée à ne pas intervenir. Après tout, si ils avaient envie de tous se tuer pour des conneries, qu'ils le fassent et la laisse tranquille. La nouvelle fille venait de s'écrier que cela allait la réchauffer. Tout cela avec un sourire. A croire qu'ils n'aimaient que ça ! Bon, la princesse l'avait déjà pensé avant que les hyliens quels qu'ils soient étaient des gros bagarreurs, mais le fait de voir que cela enchantait certains, c'était vraiment la pire chose. Toujours décidée à rester simple spectatrice, Erith continuait sa boisson en regardant le spectacle qui s'offrait à elle. IL eut un bruit à peine perceptive et la demoiselle pu apercevoir un bouffon entrer. Il avait faillit se prendre un tabouret qui avait été lançé par je sais quelle personne dans la salle. Le nouveau venu avait laissé son chien partir comme une flèche sur les assiettes renversées ainsi que les chanceuses toujours posée sur une table. L'attention d'Erith fut enfin attirée par une personne qu'elle connaissait que trop bien, et qui se tenait au milieu de barbares saoul. Mais que faisait-il là, lui ? On pouvait jamais être tranquille, quoi. La Crépusculienne était sûre et certaine que l'autre était venu la chercher, aussi elle se tassa dans son immense écharpe.

Ce fut à ce moment là qu'un gros poisson vint s'écraser devant Erith, renversant ainsi le reste de grenadine qui restait dans son verre. Bon. Cette fois ils sont allé trop loin. La princesse du crépuscule et soeur de Midona ferma les yeux avant de respirer calmement. Un...Deux...Un...Deux...Un... MAIS CE N'EST PAS POSSIBLE ! pensa-t-elle avant de se lever d'un bond, tremblant presque de rage. C'est complètement absurde, pourquoi est-ce que personne ne faisait rien pour calmer les choses, ici ? Tehlma était accoudée derrière le comtoir et regardait les gens détruire sa taverne. Même la gérante ne cherchait pas à mettre une fin à cette bagarre débile. Tout à cause d'une gamine trop stupide qui se saoule dès le premier verre et qui désire se battre après. L'alcool devrait être interdite au fillette dans son genre. Cela donnerait ainsi un bon prétexte pour aller voir cette petite idiote de Zelda, pensa Erith en fermant son poing. Ce dernier libéra un filet de magie mais la demoiselle n'en tient absolument pas compte. Ce qu'elle avait envie de faire ?

"- MAIS ARRÊTEZ DE VOUS BATTRE !"

Cria-t-elle d'une voix perçante et aiguë. Erith commença alors à respirer par saccade comme si elle avait couru des kilomètres. Elle avait crié de toutes ses forces et cela sembla lui faire du mal. Elle n'avait jamais 'habitude de crier ainsi. Mais bon, il fallait bien le faire pour que ces gens arrête de se comporter comme des bâtards. Sauf si ils essaient de montrer qu'ils le sont vraiment en agissant ainsi. Erith était limite au bord de la crise de nerf. Les larmes de rage perlaient à ses yeux. Elle qui voulait du calme, c'était raté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen Rose

avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : MUHA.
Rang : Huhu, c'est quoi cette connerie ?
Race : Mais... Humaine, pas de doute là-dessus >.<
Partenaire : ???
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Mar 28 Déc 2010 - 16:27

Neige, neige, NEIGE ! Je déteste ça ! Nan mais putain, c'est froid, ça mouille, et c'est d'un, d'un... d'un blanc si ENNUYEUX ! Encore je me serais trouvée aux Pics Blancs, où y'a de quoi faire rougir ce coquin de manteau blanc avec le sang si beau des créatures du coin, j'aurais toléré, mais à la citadelle... Et, en plus, le blanc ne va pas DU TOUT avec mes beaux habits rouges ! Mais j'avais prévu le coup... Vous me prenez pour une idiote <3 ? Je suis une grande actrice, après tout ~
Je ne sais pas si tu sais, mon chou, mais j'ai un petit manoir au sud de la cité, à peu près en face de celui de cette pimbêche de zoophile ( nan mais faut pas abuser, avec des escargots... ), et même s'il est surveillé par certains gardes depuis que j'ai embrassé le capitaine des gardes - mais il était si BEAU ! é_è -, je sais comment y accéder.. Hop, je grimpe jusqu'à l'étage par la fenêtre, et me voilà chez moi. Je passe rapidement à côté de ma chambre - mon lit commence à prendre la poussière... Un volontaire pour le remettre d'aplomb avec moi ♥ ? -, mais je me dirige vers l'escalier. Je descends, et là, je retrouve ce manteau de fourrure blanche que j'aimais tant... Il est si beau ! Dommage que maman ne m'aie pas laissé le droit de le décorer, à l'époque. Si elle avait dit oui, les taches rougeâtres qui l'agrémentaient ne seraient pas venus de son joli minois.. Mais, quand même, ce manteau est trop BEAAAAAU ! ♥

Je fais la bise à ma mère - sur la joue intacte -, remets la tête en place, puis sors de chez moi par la porte. Le garde posté là est plutôt beau... Cheveux blonds, corps athlétique, pas un poil de barbe.. So sexy.. Je lui mets la main sur l'épaule, il se retourne, étonné. Je l'embrasse sans crier gare, avec la langue... Mais il me repousse violemment. Pas grave. T'es pas le premier, mon joli ! Je sors mes petits ciseaux et lui plante dans la bouche. Il meurt sur le coup. Ces crétins en armure ne comprennent pas que leurs boîtes de conserve les ralentissent plus qu'autre chose. N'empêche, son sang est si beaux... Je l'embrasse encore, aspirant le sang qui coule à plein flot de sa bouche si gracieuse... Puis je me relève, donne un coup de pied à l'ahuri, et aperçoit un petit truc qui étincelle. Une médaille, avec une petite plaque en dessous : " Alec Jeffer, Médaillé pour avoir tué le grand criminel Jasdebi ". Pff, encore un inconnu qui a buté un autre inconnu. Je remets mon manteau blanc et m'en vais d'ici. Ça y est, mes habits son assortis à la neige ! Et tout ça sans bavure !
Je me retourne tout à coup vers le cadavre de l'autre. Si fragile... Bon, on va dire PRESQUE sans bavure ♥

Bon. J'ai pas grand chose à faire, là. Tiens, pourquoi pas aller chez Thelma ? Y'aura toujours un beau gars pour me réchauffer, là-bas... Je me dirige donc vers l'établissement, pressée de boire un bon p'tit vin comme la vieille grosse sait les faire. Je suis devant la porte, je me prépare à ouvrir ladite planche de bois, quand je me reçoit un gros truc dans la tronche. Je vais m'éclater deux trois mètres plus loin, en plein dans la neige. NON. Mes habits sont tous dégueulassés... NOOON. Le machin en question est un gros lard, visiblement bourré. Ah, merde, un goron. Je déteste ça. Un goron, c'est gros, idiot, et si disproportionné ! Y'a rien de sexy chez un goron ! Je me relève avant lui et plante deux paires de ciseaux dans les parties molles de son corps - là où sa carapace naturelle est la plus faible. Il chope des convulsions et gigote, sans aucune grâce. Finalement, il arrête de bouger. Quand même ! Je récupère mes ciseaux, puis attrape un torchon et les essuie. Quel sang si peu gouteux ! Décidément, les gorons ne méritent pas de vivre.

J'ouvre la porte d'un coup de pied, pour apercevoir une bagarre générale. J'entends la porte qui bouge derrière moi, et je me dépêche de disparaître dans un coin. Une femme assez vulgaire rentre et se jette dans la mêlée. Aucune féminité, c'est honteux ! Elle rejoint une autre femme, qui, devant mes yeux ébahis, utilise des méthodes très... explicites pour se battre. Je commence à bien l'aimer, celle là. En promenant mon regard vers les autres participants, je vois un bel homme, aux lunettes noires. Mon dieu, il est si puissant ! Il envoie tous ses adversaires au tapis, avec des pouvoirs psychiques qui sèment le doute quand à ses origines. Je m'approche vers lui, toute heureuse... Au passage, je bois une bouteille de bon vin, empruntée à un gars qui doit sûrement se trouver au milieu de la bagarre, avec les autres rustres. Je m'approche du bellâtre, me met à genoux et lui prend la main. Si beau !

" Huum, Monsieur, vous êtes si beau... Aimons-nous, ayons une aventure passionnée, que dis-je, je veux vos enf... "

Un coup de poing m'interrompt. Un humain vieux, gros, petit et complètement bourré. Je le... Je le DETESTE ! IL A FAILLI GÂCHER MON AVENTURE ! Je prend ma bouteille d'alcool, assez fort, bois tout, casse le verre et lui fous le côté tranchant dans l'œil. Il en suit un cri épouvantable. Encore pire que celui de la fille d'avant, qui demandait à l'assistance de bien vouloir fermer sa gueule. Tout le monde se tourne vers moi, et le stupide gars qui gémit par terre. Je l'achève avec un coup direct, à la nuque. De toute façon, ce gros lard avait passé son temps.

Ahh, je vais bien m'amuser, aujourd'hui ! ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarel Nayën



Masculin Nombre de messages : 2
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Ami(s) :Ennemi(s) :
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Mar 28 Déc 2010 - 17:24

    Il court, il court, il est beau, blond avec des yeux bleus . . . Oh! viens par là bel ange, fais de moi ton première amour! Tarel l'attrape par la main mais à ce moment là ce beau jeune homme se transforme en une femme aussi belle. Quel importance son charme n'en est pas moins superbe, il allait l'embrasser quand il fut réveiller par des hurlements et des bruits de tables, un vrai vacarme en réalité. Il ouvrit lentement les yeux et grogna en se roulant dans ses couvertures afin d'essayer de se rendormir et finir ce délicieux rêve mais il n'y eu plus rien à faire pour sauver son sommeil quand une voix aigu lui transperça le tympan à travers le plancher. Une fille. Avec du caractère apparemment. Hum . . . Fort bien. Tarel n'avait plus qu'a descendre pour voir ce qui se passait en bas. Il s'habilla en vitesse tout en choisissant avec soin ses vêtements, une tenue de cuire noir, rien de plus sexy . . . sur une fille, mais ça lui allait très bien tout de même. Ses cheveux était tout sauf bien coiffé mais ça lui donnait un air sauvage. Une fois que Monsieur se trouva assez beau pour apparaître en publique il descendit les escalier en restant méfiant, la dernière fois il avait mangé un tabouret en pleine figure. Il n'avait rien contre les cicatrice, c'est viril une cicatrice, lui même en avait une très voyante.
    Bref il observa ce qui se passait en bas, Tarel reconnaissait l'odeur de la mort, et elle flottait ici. Il était rare que des bagarre aboutissent à ce genre de résultat et ça donnait mauvaise réputation au taverne, ça c'était hors de question! Si cette taverne avait mauvaise réputation il y aurait moins de visiteurs et moins de personnes susceptibles de lui réchauffer sa chambre, il allait devoir régler sa vite avant qu'on s'en aperçoive. Il y avait de très jolies filles dans cette salle, il n'avait jamais vu cette fille à la chevelure rousse et à la peaux grise . . . Charmante, très charmante. La Gerudo semblait assez dévergondée, un bon point, l'autre était charmante aussi. Les mâles ensuite. L'un d'entre eux était puissant très puissant, mais bon il n'avait pas la moindre chance que celui-ci soit attiré par un homme. En revanche Tarel put sans le moindre mal indentifer une tarlouze dans le tas. L'autres là avec son manteau rouge et ses cheveux de la même couleur. Sympathique celui-là.

    - Mes enfants! Un peu de calme tout de même! Il y a des gens qui dorment là haut.

    Personne ne l'écoutait, tant mieux. Il allait pouvoir sortir le corps sans encombre. D'ailleurs c'était le type bizarre tout en rouge qui l'avait tué apparament. Façon radicale de régler les chose. Tarel prit simplement d'une main le corps et s'écria fort en s'adressant à Telma.

    - Celui-là ne se sens pas bien, je vais lui faire prendre l'air avant qu'il ne se fasse écraser par ses brutes épaisse.

    Quand Tarel ouvrit la porte il y avait un Goron mort devant. Mais quel con celui-là! On ne tue pas comme ça! Pas devant une taverne ni à l'intérieur d'ailleurs.
    Il se contenta de jeter le corps de l'Hylien dans le fleuve Zora. mais pour le Goron? Il n'avait pas vraiment le choix. Il n'avait pas assez de force pour faire autres chose que le traîner et ça c'était pas très discret et pas assez rapide. Il était tard . . . peu de gens passe à cette heure. Oh et puis la flemme de le découpé en morceau pour le déplacer. Il se contenta de la mettre dans l'une des grosse caisse en bois à l'entrée. Il le brûlerait demain. ce lutin rouge allait devoir se faire excuser. Tarel rentra de nouveau, les mains couverte de sang . . . Mais quand diable allaient-ils s'arrêter?
    Énervé tarel se dirigea vers le bonhomme rouge.

    - Toi! Tu serais gentil de bien vouloir cesser de tuer des gens ici. C'est mauvais pour le commerce de la grosse et dame et le miens. Un peu de compassion je te prie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malya Roustland

avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Localisation : En Hyrule
Rang : Aile de la Nuit
Race : Hylienne d'origine
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Ami(s) :.....Ennemi(s) :.....
Date d'inscription : 01/09/2009

Feuille de personnage
Arme(s): autres...
Rubis:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Jeu 20 Jan 2011 - 18:43

La bataille faisait rage te Malya s'amusait comme une petite folle. Et s'en mettait plein les poches. Enfin s'enrichissait très rapidement puisqu'il était toujours impossible de déterminer où disparaissais l'argent qu'elle v..... disons empruntait sans aucune intention de le rendre. Toute à sa joie et son excitation de combattre, Malya n'avait pas remarqué les différents détails troublants qui pullulaient dans la salle, comme cet homme aux lunettes noires qui faisait le vide autour de lui d'une manière incompréhensible, ni de cette fille bizarre qui avait déjà tué plusieurs personnes à l'aide de ciseaux, pas plus que le bellâtre qui était descendu afin de réclamer un peu de calme. C'est tout juste si elle avait entendu le cri d'une étrange jeune femme qui ressemblait beaucoup à la description qu'on faisait des Crépusculiens.
En fait, tout ce dont elle avait conscience était cette musique entraînante, jouée par un artiste inconnu, qui la poussait à se battre encore plus, et de ses adversaires. Et de leurs bourses bien entendu.
Étrangement, malgré que la bataille ai commencée il y a déjà un moment, les potentiels adversaires de la jeune hylienne ne se méfiaient pas encore d'elle. Ce dont Malya profitait allègrement puisque ses victimes se retrouvaient au tapis, inconscient et plus léger, avant même d'avoir pût dire "Aïe".

Les combats continuèrent encore de longues minutes, sous le regard attéré de la tavernière Telma et celui, furieux, de la "peut-être" Crépusculienne. Puis peu à peu les affrontements décrurent, faute d'opposant. Les seuls personnes encore conscientes et debout se comptaient aisément sur les doigts des deux mains : Telma, effrayée et désespérée devant l'ampleur des dégâts, la potentielle crépusculienne, toujours aussi furibarde, le bellâtre, qui avait apparemment pris par aux combats vu ses mains rouges de sang, l'homme aux lunettes noires, miraculeusement intact, la Gérudo, qui semblait avoir un peu désaoulé, la fille bizarre aux cheveux rouge et au manteau blanc crasseux, le ménestrel qui avait si joyeusement rythmé les combats et enfin Malya et un homme qu'elle était entrain de baffer, Ah non pardon, l'homme venait de sombrer dans l'inconscience.
Bref, sept personnes étaient encore debout au beau milieu des décombres de ce qui avait été une splendide taverne.

Après avoir vérifié l'inconscience de son ultime adversaire et lui avoir au passage dérobé sa bourse, Malya redressa la tête et regarda autour d'elle. Ce n'était partout que corps enchevêtrés plus ou moins en bon état, tables renversées, chaises brisées, verre pillé et gémissements pour les personnes les moins touchée. Sans un regard pour cinq des six autres rescapés, Malya se leva et s'approcha de Telma et après un mouvement rapide au niveau de sa poitrine lui tendit trois bourses pleines à craquer avant de se pencher vers la tavernière et de lui murmurer à l'oreille :

"Tiens Telma, c'est pour toi. Pour rembourser les dégâts. Désolée"

Bon, certes l'hylienne n'était pas le moins du monde contrite et ce qu'elle venait de donner ne représentait pas le tiers de ce qu'elle avait dérobé, mais c'est l'intention qui compte. Ensuite de quoi elle se retourna de nouveau, faisant face aux survivants, et lança à la cantonade :

"Qui veut un verre avec moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quency Gathamaure

avatar

Masculin Nombre de messages : 23
Localisation : Partout
Rang : Menestrel itinerant
Race : Hylien
Partenaire : ???
Amis et Ennemis : Ami(s) :Ennemi(s) :
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Arme(s): autres...
Rubis:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Ven 21 Jan 2011 - 20:06

[Euuuh, du coup suis paumé. C'est à Talise où à moi ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midona
Princesse du Crépuscule


Féminin Nombre de messages : 944
Rang : Princesse Du crépuscule
Race : Crépusculienne
Partenaire : Selph
Amis et Ennemis : Soeur : Erith
Amis : ...
Ennemis : Xanto
Amour: Selph, autrefois Gene
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
Arme(s):
Rubis:
3000/3000  (3000/3000)

MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   Dim 23 Jan 2011 - 22:49

Osef, à toi. Je ne peu pas RP en internat de toute façon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda.fr-bb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et ça tourne mal.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et ça tourne mal.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Roue de l'Hydre... Attention : Elle tourne!
» Mir:ror et processing
» Oreilles immobiles
» Space Wolf qui tourne plutôt bien
» Custo : Idée de socle tournant pour le karotz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda Twilight Princess :: Xx RPG xX :: Lanelle :: Citadelle d'Hyrule :: Rue Sud :: Taverne de Telma-
Sauter vers: